Créer une expérience mémorable avec les heuristiques de Bastien et Scapin

Mai 15, 2015
UX-REPUBLIC

ux-day-5-thibaut-ou-et

Issu des sciences humaines et de la démarche ergonomique, l’UX design s’articule autour d’outils qui lui servent à juger de l’utilité et de l’utilisabilité d’un système informatique. La pratique de l’expérience utilisateur a pour objectif de déterminer la satisfaction liée à l’utilisation de fonctions d’une part et la manière de les faire évoluer tant sur le fond que sur la forme.
Pour cela les ergonomes Christian Bastien et Dominique Scapin ont créé une méthodologie : des critères heuristiques, des règles à respecter dans le cadre de la conception des interfaces web pour s’assurer d’une meilleure expérience utilisateur.

Parmi ces outils, il existe de nombreuses normes et recommandations visant à fournir une compréhension, un cadre à l’expertise de l’ergonomie. Ce type d’outils permet d’instaurer les même bases stratégiques de l’ergonomie, afin d’éviter potentiellement tous les défauts d’utilisabilité d’une interface.

L’analyse définie par Bastien & Scapin est basée sur 8 critères :

1) Le Guidage est l’un des critères les plus importants de Bastien & Scapin, il permet d’évaluer l’ensemble des moyens mis en oeuvre pour conseiller, orienter et informer l’utilisateur lors de ses interactions avec la plateforme digitale. Quatre sous-critères participent au Guidage : Incitation, Groupement/Distinction entre Items, Feedback Immédiat et Lisibilité.

2) La Charge de Travail permet à l’utilisateur d’atteindre le plus facilement et le plus rapidement possible ses objectifs d’informations. Cela permet une lecture plus intuitive favorisant l’efficacité du dialogue. Nous pouvons citer comme exemple le site d’Appel nous proposant une hiérarchie de l’information claire avec une gamme d’actions minimales.

3) Le Contrôle Explicite : A pour principe de démontrer que chaque action du système correspond à une demande explicite de l’utilisateur. Ses actions doivent être anticipées et contrôler pour que chaque options soient appropriées à chaque cas demander par l’utilisateur.

4) L’adaptabilité : Est la capacité du système à réagir selon le contexte, et selon les besoins et les préférences de l’utilisateur. Pour cela il est important que le système soit flexible permettant une adaptation personnalisé de l’interface afin mettre à disposition de l’utilisateur une stratégie, une habitude d’usage.

5) Autre point important, la gestion des Erreurs : puisqu’il est dans la nature de l’être humain de se tromper, on doit prévoir que l’utilisateur fera des erreurs, il faut donc concevoir des moyens permettant d’éviter ou de réduire les erreurs afin de pallier ce problème. Pour cela on doit l’interface doit protéger l’utilisateur contre d’éventuelles erreurs, il doit être averti lors d’un problème et aider ou anticiper les erreurs afin d’aider l’utilisateur.

6) Homogénéité et la cohérence de l’interface est aussi un des critères primordiale. Les choix de conception de l’interface (codes graphique, dénominations, procédures…) doivent être conservés sur l’intégralité de votre site pour plonger l’utilisateur dans des contextes identiques favorisant la compréhension globale.

UX-REPUBLIC est une agence spécialisée en conception centrée utilisateur. Nous sommes également centre de formation agréé. Retrouvez toutes nos formations en UX-DESIGN sur notre site training.ux-republic.com