Un projet parfait

Nov 22, 2016
UX-REPUBLIC

Conceimg_0732voir une application peut-être un sacré casse-tête. On ne sait pas quelle méthode utiliser, quelle équipe recruter, quels utilisateurs mobiliser. Et bien moi j’ai vécu un projet “idéal” et, comme je suis super généreuse :-), je vous raconte !

 

Le décor

Pour les néophytes (n.d.l.r ceux qui ne nous connaissent pas), le principe chez UX Republic est d’aller travailler chez nos clients en étroite collaboration avec eux pour concevoir des applications, sites web… Que sais-je…

Moi !? je suis UX-Activist (Reine de l’image, UI, DA toussa), mais je suis aussi UX-Evangelist un peu dans mon coeur (tmtc #uiux…).

Donc me voilà chez uimg_0726n client qui veut faire une application. C’est un peu une énorme tarte au chocolat pour un designer ce projet, parce qu’on a un device et on sait lequel : ipad mini, le même pour tous. Et quoi d’autre ? Ah oui on connait nos utilisateurs, ils ne sont pas trop nombreux et beaucoup sont accessibles ! Trop facile ? Pas tant que ça…

 

Parce que pour le client dont je vous parle l’Agilité et l’UX c’est plutôt nouveau et là on part sur du Lean et du Scrum.

Alors comment vous avez fait ? (Désolée de supputer votre impatience, ça me rend heureuse de faire des hypothèses discutables… [et le bonheur au travail c’est bon pour la productivité, c’est prouvé !]).

Pour mieux poser le décor, dans notre équipe de production il y avait :

  • Une PM (Project Manager)
  • Une PPO (Proxy Product Owner pour ceux qui ont du temps à perdre) / Business Analyst / UX Designer (on y reviendra) / Application Designer (chaque client => un nouveau nom de poste)
  • Une équipe de développeurs
    • 1,5 dév back (non on n’a maltraité personne)
    • 1 dév iOS / UX Designer (on y reviendra aussi)
  • Un UI/UX (moi :-))

Du côté utilisateur :

  • Un Power User (qu’ils appellent PO chez mon client ou Business Champion)
  • 5 utilisateurs principaux
  • Une cinquantaine d’utilisateurs world wide

Pourquoi ça a fonctionné ?

 

Selon moi il y a eu plusieurs facteurs clés (certains se croisent, du coup parfois on pourrait croire que je radote…) :

  1. img_0727L‘implication des membres de l’équipe
    leur proximité et leurs échanges réguliers.
  2. Le respect du framework Scrum
    Plus particulèrement l’écriture de bonnes User Stories et le respect des rituels : daily scrum meeting et retrospective notamment afin de bien communiquer (voir ci-dessus) et d’identifier les problèmes au plus vite.
  3. La définition d’un périmètre réaliste.
    On ne peut pas en 6 mois mettre toutes les fonctionnalités de la terre et de ses environs dans une application, s’il vous plait ACCEPTEZ LE !

    C’est comme si vous alliez à la boulangerie avec 2 euros et que vous vouliez repartir avec toutes les viennoiseries et autres gourmandises de la vitrine… On ne vous les donnera pas (sauf si vous avez une arme de destruction massive, mais c’est un autre problème).

  4. Le partage d’une même vision !
    La même volonté de faire un produit de qualité (et on était d’accord que rien ne devait rester sur le bord de la route, ni la compréhension du besoin, ni le design, ni le code…), enfin rien sauf les fonctionnalités superflus (ci-dessus, je vous avez prévenu).
  5. Le partage des compétences
    La notion “UX” était partagée entre plusieurs membres de l’équipe, en tout cas nous étions tous convaincus que garantir une bonne expérience utilisateur était le focus numéro 1 de l’application.

    Eh oui, messieurs dames, on ne fait pas une application pour se gargariser dessus mais bien pour un groupe d’utilisateurs qui en ont réellement besoin pour faire leurs tâches quotidiennes. Et qui vous adooooreront si vous leur rendez leur quotidien plus doux… (oui oui moi j’adore l’équipe produit Slack, surtout quand je peux générer aléatoirement un gif #BonheurDeMaJournée).

  6. Une démarche pragmatique.
    Les personnes en charge du processus de “validation” (prise de décision) étaient très à l’écoute des “avis” de chacun et choisissaient toujours le bien plutôt que le mieux (le mieux est l’ennemi du bien…). 

Mais là on ne parle que de gens… où sont les compétences ? Vous vous doutez bien que l’équipe était composée des gens compétents qui faisaient bien leur métier “techniquement”, mais je veux insister sur le fait que la motivation, la passion, la communication de l’équipe et des différents “stakeholders” (parties prenantes) sont des facteurs extrêmement déterminants dans le réussite d’un projet !

En quoi ça vous concerne ?

Et bien je ne saurais trop vous recommander de communiquer, c’est fatiguant oui, toujours plus facile de grogner que de s’entendre dire qu’on fait mal quelque chose… MAIS on s’améliore en acceptant que parfois on se trompe (oui c’est dur !).
Il est aussi intéressant de sensibiliser vos collaborateurs aux méthodes UX, Agiles, leanimg_0729Ne pas avoir peur de partager, donner du savoir, si vos collègues sont plus compétents, certes ils sont plus menaçants et vous diront encore plus quand vous vous tromperez. MAIS votre collaboration fera des émules (j’insiste je sais).

Waow vous avez tout lu ? M’en voilà flattée ! Je vous souhaite d’aussi chouettes projets et peut-être à bientôt à un Meetup !? <3

 

Anne Pedro, UX-Activist @UXRepublic

UX-REPUBLIC est une agence spécialisée en conception centrée utilisateur. Nous sommes également centre de formation agréé. Retrouvez toutes nos formations en UX-DESIGN sur notre site training.ux-republic.com